logo

Histoire du Château Le Châtelet

Situation géographique

Saint Emilion, situé à 35 Km au Nord-est de Bordeaux, est un des rares lieux classés patrimoine mondial de l’UNESCO : tant par ses crus renommés, que par sa cité médiévale et ses monuments qui se dressent sur le coteau Nord de la vallée de la Dordogne.

Le terroir de la commune ne s’étend que sur 27 km2. Un peu plus de 3000 habitants résident à Saint Emilion, et chaque année, un million de touristes  arpente les vieilles rues, et visite le vignoble et  ses Grands Crus.

C’est là, qu’enchâssé dans l’écrin formé par les chateaux et domaines les plus prestigieux: tels : Clos Fourtet, Canon, Beausejour, Grand Pontet… que se cache ce véritable petit bijou qu’est la propriété du : Château le Châtelet.

Château le Chatelet, située sur le lieu-dit le Châtelet, n’est située d’un côté qu’à seulement 300 mètres de l’Eglise Collégiale et du Clocher qui surplombe l’Eglise Monolithe (la plus vaste d’Europe), et de l’autre à moins de 200m de la vieille Eglise de Saint Martin de Mazerat.

Historique

La valeur unique de cet emplacement fut appréciée semble-t-il dès l’origine par les légionnaires de l’empereur Probus (276-282) qui plantèrent de la vigne en creusant, à même le roc dans des sillons rectilignes qu’ils garnissaient de terre; Un important spécimen de ce travail des Romains a été mis au jour à proximité.

La notoriété du cru n’a plus à être confirmée, car déjà, dès 1867 le jury international de l‘Exposition de Paris, lui décerna, et de plus, en collectivité, la Médaille d’Or .

De nos jours, la préférence que ce vin trouve auprès de l’élite des connaisseurs, confirme l’avis des experts des siècles passés.

Il est depuis 5 générations exploité par la même famille : actuellement Julien BERJAL. S’attache à pérenniser de son mieux, la tradition qualitative établie par ses aïeux.

Présentation du vignoble

Le vignoble du Château le Châtelet est situé sur un des meilleurs terroirs du plateau  de Saint Emilion   à dominante argilo-calcaire (faible couche d’argile sur une roche mère affluente).

La richesse de ce terroir est due notamment à un micro climat exceptionnel.  Sur les coteaux dominant la vallée de la Dordogne, le vignoble, bénéficie à la fois : et d’un remarquable ensoleillement, et des influences positives d’un climat océanique tempéré.

Avec une petite superficie de 3,18 hectares seulement, le produit qui en est issu est  rare et très recherché tant par une clientèle exigeante, et fidèle (souvent de père en fils) ; qu’à  l’exportation.

Vu la faible production annuelle du vignoble : moins de 15000 bouteilles, une majorité de  connaisseurs préfère réserver en primeurs.

Constitué de 80% de Merlot ; et 20% de Cabernet Franc : assemblage idéal pour la production d’un Grand Saint Emilion, le vignoble est idéalement encépagé.

Il est possible de visiter et de déguster, chaque jour, d’avril à fin octobre de 10 h à 19 h

Un simple appel au 06 83 11 92 40 (Patrick), et le meilleur accueil vous sera réservé.

Un savoir-faire traditionnel, mais plus……

Si d’énormes progrès ont été réalisés tant en œnologie, qu’en ampélologie et en machinisme, aucun viticulteur du Cru n’a oublié l’enseignement et le savoir-faire des générations précédentes.

Tout en respectant les techniques traditionnelles qui ont donné à Saint Emilion une grande partie de sa notoriété, les techniques les plus modernes sont apportées à la production et à la vinification.

Les rendements, du Château Le Châtelet, sont volontairement maintenus faibles afin d’améliorer l’équilibre de la concentration et de l’ensemble des composés. Les vendanges exclusivement manuelles sont suivies de tris draconiens (ce qui explique, entre autre le faible rendement), avant la mise en barriques neuves de vinification, innovation de Julien Berjal et phénomène très rare sur l’appellation.

L’exploitation possède de même des cuves thermo régulées.

Tout au long de l’année, règne dans nos caves, une température de 11,5 ° et une hygrométrie de 95%, assurant des conditions idéales :

  • pour l’élevage, qui s’effectue exclusivement en barriques de chêne Français durant une période pouvant varier entre 12 et 18 mois avant la mise en bouteille obligatoirement au Château, suivant l’année.
  • pour le vieillissement  de nos différents millésimes, en bouteilles.

Julien BERJAL, il va sans dire, apporte toutes son attention tant à la conduite du vignoble, qu’à la vinification, au vieillissement, qu’au respect des traditions  familiales.

LE CHÂTELET AU FIL DU TEMPS